Migrations - Centre de Développement Socioculturel

Centre de Développement Socioculturel
Votre partenaire de la diversite societale !
Aller au contenu

Menu principal :

Nos Thèmes
Tous pareils, tous différents, tous étrangers !

Le parcours migratoire des jeunes
La migration fait partie de l'histoire de beaucoup de jeunes, que ce soit par leur famille éloignée, par leurs parents ou grands-parents venus travailler en Suisse.  Certains jeunes ont fait le voyage eux-mêmes, suite à une procédure de regroupement familial ou de demande d'asile. La complexité du phénomène des migrations est cependant souvent mal connue des jeunes en général. De plus, le traitement quotidien de la thématique par les médias, les discours ambiants tenus par les politiques, les amis ou la famille alimentent souvent le débat.

Les personnes en situation irrégulière
Il y a plus de 30 ans, les pays membres de l'Union européenne ont décidé de restreindre et de renforcer leurs frontières, rendant très difficile l'accès au territoire pour les personnes étrangères. Ainsi, en Suisse, seuls quelques critères exceptionnels permettent aux étrangers de séjourner plus de trois mois sur le territoire (visa étudiant, statut de réfugié, regroupement familial, régularisation).

Pourtant, pour différentes raisons, certaines personnes décident de rester en Suisse bien qu'elles n'ont pas (ou plus) de permis de séjour. Elles se retrouvent alors « hors-Jeu », c'est-à-dire dans une zone de non-droit. Les termes « sans-papiers » ou « clandestin » évoquent une série d'images véhiculées par les médias comme les grèves de la faim, les expulsions, les centres fermés ou l'occupation de bâtiments publics. Mais qui sont ces personnes ? Pourquoi se retrouvent-elles dans une telle situation extrême ? Comment vivent-elles parmi nous ?

Quelles sont leurs perspectives de vie ? Les migrants en situation irrégulière peuvent être particulièrement vulnérables car ils n'ont pas de statut juridique. Le travail au noir, les risques d'expulsion, la traite des êtres humains, les mariages forcés, l'accès réduit au système de santé et le manque de perspectives d'avenir sont leur quotidien. Vivre dans l'ombre, c'est perdre une partie de son identité sociale et citoyenne.

Terminologies en relation avec la migration

Clandestin : Se dit d'une personne qui enfreint les règles au droit de séjourner en Suisse et se soustrait à la surveillance de l'administration. Très souvent, les sans-papiers ne le sont pas car leur situation est connue de l'administration.
 
Débouté : Se dit d'une personne dont la demande de reconnaissance du statut de réfugié a été rejetée. Elle reçoit alors un ordre de quitter le territoire dans un délai très court (7 à 15 jours). Si elle reste malgré tout en Suisse,  elle devient sans-papiers
 
Demandeur d’asile : Se dit d'une personne qui a fui son pays, parce qu'elle y a subi des persécutions ou craint d'en subir (au sens de la Convention de Genève) et qui demande une protection à la Confédération Suisse. Sa demande est examinée par le Secrétariat d’état aux migrations (SEM). À l'issue de l'instruction de son dossier, elle est soit reconnue réfugiée, soit déboutée de sa demande.
 
Étranger : Se dit d'une personne qui ne possède pas la nationalité suisse. Cet état peut changer au cours de la vie d'un individu puisqu'il peut l'obtenir. Cette notion ne recouvre pas celle d'immigré puisque l'on peut l'être sans jamais avoir migré (c'est le cas des personnes qui sont nées et vivent en Suisse mais qui n'ont pas la nationalité suisse). A l'inverse, on peut être immigré mais ne pas l'être (c'est le cas des personnes qui sont nées dans un autre pays, qui se sont installées en Suisse et ont obtenu la nationalité suisse).

Migrant : Se dit d'une personne qui quitte son pays d'origine pour s'installer durablement dans un pays dont elle n'a pas la nationalité. Si le terme "immigré" s’utilise du point de vue du pays d'accueil et le terme "émigré" de celui du pays d'origine, ce vocable prend en compte l'ensemble du processus migratoire.

Réfugié : Se dit d'une personne à qui la Suisse accorde une protection, en raison des risques de persécution qu'elle encourt dans son pays d'origine, du fait de son appartenance à un groupe ethnique ou social, de sa religion, de sa nationalité ou de ses opinions politiques (Convention de Genève).

Sans-papiers : Se dit d'une personne étrangère qui vit dans un pays sans en avoir obtenu le droit. Cette appellation indique qu'elle n'a pas de papiers l'autorisant à vivre en Suisse (titre de séjour), mais cela ne signifie pas qu'elle soit dépourvue de papiers d'identité (carte d'identité ou passeport du pays d'origine par exemple). Elle n'est pas forcément arrivée clandestinement en Suisse : elle peut avoir été autorisée à entrer sur le territoire, mais ne pas avoir obtenu l'autorisation d'y rester.
 
Apatride : Se dit d'une personne n'ayant pas de patrie ni de nationalité reconnue car "aucun État ne la considère comme son ressortissant par application de sa législation" (Convention de New York du 28 septembre 1954). Ce statut doit être demandé au Tribunal de première instance. Ce statut n'octroie pas de droit de séjour à la personne, qui devra donc introduire en plus une demande de séjour. Il cesse à partir du moment où la personne acquiert une nationalité ou réintègre sa nationalité d'origine.



Ma place en Suisse

Ateliers d’initiation à la vie en Suisse – Canton de Neuchâtel et au monde de l’emploi
Vous êtes réfugié reconnu ?
Vous-avez le désir de rester en Suisse ?
Vous sortez d’un centre d’accueil ou foyer ?
Vous êtes marié à un Suisse ou à une Suissesse ?

Le Centre Africain de Devéloppement Socioculturel vous propose des ateliers qui vous permettront de:
- Mieux comprendre le fonctionnement de la Suisse et de la société dans laquelle vous vivez
- Mieux comprendre le monde de l’emploi en Suisse – canton de Neuchâtel
- Vous familiariser avec l’utilisation d’un ordinateur et des outils informatiques de base

Concrètement:
Le Centre de Développement Socioculturel propose 2 modules : 1 module long combinant des ateliers d’initiation :
- à la vie en Suisse – Neuchâtel
- au monde de l’emploi
- à l’informatique

Durée :
4 demi -jours par semaine pendant environ 4 mois, 1 module court combinant des ateliers d’initiation :
- à la vie en Suisse
- au monde de l’emploi

Prochaines sessions : Vous êtes intéressé(e) ? Pour plus d’informations et pour vous inscrire, contactez-nous!

Module long

Atelier d’initiation à la vie en Suisse

-         La Suisse, son histoire et ses institutions
-         Pourquoi une démocratie-directe ?
-         Pourquoi un Etat fédéral et 4 langues officielles ?        
-         L’organisation politique
-         Qu’est-ce que la démocratie?
-         Qui peut voter ?
-         La justice et Police
-         Comment fonctionne la justice ?
-         Qui est le juge de paix ?
-         Tous égaux devant la loi ?

La solidarité par les impôts et la sécurité sociale, l’assurance maladie, vieillesse, perte d’emploi, qu’est-ce que la solidarité en Suisse ? Par et pour qui ? Vivre ensemble Vivre entre valeurs d’ici et valeurs d’ailleurs, est-ce toujours facile ?

Module court
- Le logement et l’énergie
- Quelle aide dans ma recherche de logement ?
- Quelle aide dans ma recherche d’emploi ?
- Quels sont mes droits et mes devoirs ?
- L’Aide sociale
- Comment fonctionne les services de l’Aide sociale ?    
- De quelle aide je peux bénéficier ?

La vie quotidienne:
La mobilité : Taxi, voiture, métro, vélo, ... quels sont les moyens pour se déplacer en ville ?
La banque : Problèmes de dettes ? Qui peut m’aider ?

La santé
Se faire soigner

En pratique :
Des séances d’information interactives
Des sorties de mise en pratique
Des sorties de découverte de la Suisse - Neuchâtel

Atelier d’initiation au monde de l’emploi
- Le monde de l’emploi en Suisse – Neuchâtel
- Les filières de formation et de recherche d’emploi
- Rédiger un CV
- Rédiger une lettre de motivation
- Préparer et passer un entretien d’embauche
- Réfléchir et exprimer son projet personnel

En pratique :
Des séances d’information interactives
Des exercices pratiques autour des besoins de chacun
Présentation de son projet personnel

Atelier d’initiation à l’informatique et à la communication
- Utiliser un ordinateur
- Naviguer sur Internet et rechercher des informations utiles
- Communiquer par mail
- Communiquer et diffuser des informations sur les réseaux sociaux
- Rédiger et présenter un document Word
- Présenter un projet avec Powerpoint
- Créer des reportages/films et faire des petits montages à partager ou diffuser sur les réseaux sociaux

En pratique :
Un ordinateur à disposition de chacun dans la salle de cours
Des exercices pratiques autour des besoins de chacun
Un syllabus avec le détail du cours
 
© Tout droits réservés  www.cads.ch 2003 - 2017
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu